Académie 2024








    contact

    cagedijon(at)hotmail.com

    +33 (0) 687 68 39 12



Académie internationale de création

musicale et de musique ancienne 2024

International Academy of Musical Creation and Early Music 2024


du 14 au 21 juillet 2024 à Dijon

Collège Marcelle Pardé, 18 rue Condorcet, 21000 DIJON

Stage de composition et d'interprétation de la musique ancienne et contemporaine 

Summercourse for composition and interpretation of early and contemporarymusic





Cette académie a pour but premier de permettre aux jeunes compositeurs et aux jeunes interprètes de collaborer pour aboutir à la création de nouvelles oeuvres musicales sous la direction de musiciens professionnels. 

Par ailleurs, l'apport d'instruments historiques et le croisement des musiques anciennes et contemporaines a pour but de permettre aux étudiants pratiquant un instrument moderne de s'initier à la pratique d'instruments anciens, ainsi que d' inciter les jeunes compositeurs à composer aussi pour ces instruments historiques. Inversement, les étudiants pratiquant un instrument ancien pourront également étudier le répertoire contemporain écrit pour leur instrument, en parallèle au travail du répertoire historique de leur instrument.

Les oeuvres majeures du répertoire de la musique ancienne à la musique contemporaine seront étudiées sur instruments d'époque.

Le fruit de ce travail de création et d'interprétation sera présenté en public lors des concerts de clôture de l'Académie.


La formation des pièces composées pour l'académie devra être comprise dans l'instrumentarium suivant: chant (soprano), violon ou viole d'amour, alto, violoncelle ou piano, guitare ou théorbe, clavecin, harpe, percussion. Les compositeurs/trices désirant participer devront envoyer leur CV accompagné de 2 pièces représentatives de leur travail et de leur projet pour l'Académie afin d'être sélectionnés pour y participer.


The primary aim of this academy is to enable young composers and young performers to collaborate in order to achieve the creation of new musical works under the direction of professional musicians.

Furthermore, the contribution of historical instruments and the crossing of ancient and contemporary music aims to allow students practicing a modern instrument to learn the practice of ancient instruments, as well as to encourage young composers to also compose for these historical instruments. Conversely, students playing an ancient instrument will also be able to study contemporary repertoire written for their instrument, in parallel with working on the historical repertoire of their instrument.

Masterpieces from early until contemporary music will be studied on authentic instruments.

The result of this creative and interpretive work will be presented in public during the Academy's closing concerts.


The instrumentation of the pieces composed for the academy should not exceed: singer (soprano), violin or viola d'amore, viola, cello or piano, guitar or theorbo, harpsichord, harp, percussion. Composers wishing to participate must send their CV accompanied by 2 pieces representative of their work and their project for the Academy in order to be selected to participate.





Composition / Clavecin: Brice Pauset 

Direction: Peter Tilling

Chant: Marie Vasconi

Guitare / Théorbe: Olivier Pelmoine

Harpe: Virginie Tarrête

Percussion: Laszlo Hudacsek

Violon baroque et moderne / Viole d'amour: Céline Steiner

Alto / Musique de chambre: Vincent Royer

Violoncelle / Piano: Peter Tilling



LA CREATION MUSICALE A LA RENCONTRE DES INSTRUMENTS HISTORIQUES

Dimanche 14 juillet 2024: concert d'ouverture des professeurs

Lundi 15 juillet 2024: Du théorbe royal à la guitare mythique avec Olivier Pelmoine

Mardi 16 juillet 2024: Le clavecin historique hier et aujourd'hui avec Brice Pauset

Mercredi 17 juillet 2024: Du violon baroque au violon moderne en passant par la viole d'amour avec Céline Steiner

Jeudi 18 juillet 2024:  Techniques de jeu étendues à l'alto et au violoncelle avec Vincent Royer  et Peter Tilling

Vendredi 19 juillet 2024: restitution de l' atelier MIKROPHONIE I avec Laszlo Hudacsek 

Samedi 20 juillet 2024: concerts de clôture de l'Académie

MUSICAL CREATION MEETS HISTORICAL INSTRUMENTS

Sunday July 14, 2024: opening concert by teachers

Monday July 15, 2024: From the royal theorbo to the legendary guitar with Olivier Pelmoine

Tuesday July 16, 2024: The historical harpsichord yesterday and today with Brice Pauset

Wednesday July 17, 2024: From baroque violin to modern violin through viola d'amore with Céline Steiner

Thursday July 18, 2024: Extended techniques for viola and cello with Vincent Royer and Peter Tilling

Friday July 19, 2024: Presentation of MIKROPHONIE I workshop with Laszlo Hudacsek

Saturday July 20, 2024: closing concerts of the Academy


                                                   Brice Pauset           Céline Steiner                     Olivier Pelmoine                    Peter Tilling                           Vincent Royer                           


 

   Virginie Tarrête                    Marie Vasconi                         Laszlo Hudacsek          


Karlheinz Stockhausen: MIKROPHONIE I  (1964) - Workshop

Analyse et réalisation orientées vers la pratique (3 h. par jour : de 9h à 12h, encadrée par Laszlo Hudacsek)

Les participants alternent entre les tâches suivantes :

   • produire un son selon certaines règles sur un tam-tam (Ø 155cm).

   • enregistrer le son avec un microphone (en tant qu'instrument de musique actif).

   • filtrer les sons générés électroniquement.

L’objectif est de se familiariser avec la méthode sonore-compositionnelle et d’avoir un premier aperçu du fonctionnement de la pièce. Si possible, d'aboutir à la réalisation complète de l’œuvre.

Les compositeurs, percussionnistes et toutes personnes intéressées ayant des connaissances musicales de base  sont les bienvenus.

Practice-oriented analysis and realization (daily 3 hours: 9 - 12 AM, leaded by Laszlo Hudacsek)

The participants rotate between the following tasks:

  • to produce a sound according to certain rules on a tam-tam (Ø 155cm).

  • to record the sound with a microphone as an active musical instrument.

  • to electronically filter the generated sound.

The goal is to get to know the sound-composition method and gain an initial insight into how the piece works. If possible, the workshop will result in a complete production of a composition.

Componists, percussionists and all generally interested persons with elementary musical knowledge are welcome.

https://www.youtube.com/watch?v=ylHYqtU5slQ&list=PLCqtKpAgznS7uIRaCVGpbO0ToEAJBI8EJ&index=5

  

Planning du stage :

-Dimanche 14 juillet: arrivée des stagiaires et concert d'ouverture des professeurs à 18h

-A partir du lundi : le matin, cours individuels en parallèle avec l'atelier "Mikrophonie" / l'après-midi, cours individuels en parallèle avec les cours collectifs de musique de chambre et les répétitions des pièces écrites par les étudiants compositeurs pour l'académie / chaque soir, présentation thématique centrée sur un instrument sous forme d'un atelier interactif avec les étudiants.

-Samedi 20 juillet: répétition générale et concerts de clôture des stagiaires à 18h00 et à 20h00

Summercourse schedule:

-Sunday July 14: arrival of the students and opening concert of the teachers at 6 p.m.

-From Monday: in the morning, individual lessons in parallel with the Microphonie workshop  / in the afternoon, individual lessons in parallel with group lessons in chamber music and rehearsals of pieces written by student composers for the academy / each evening, presentation of the playing techniques of his instrument by a teacher in the form of an interactive workshop with the students.

-Saturday July 20: general rehearsal and closing concerts of the students at 6:00 p.m. and 8:00 p.m.










Coût du stage:

310 euros (300 euros de frais pédagogiques+10 euros d'adhésion au Centre Artistique Gustave Eiffel)

Hébergement: 140 euros (20 euros/nuitée petit déjeuner compris)

Repas du midi: 72 euros (12 euros/jour)

Clôture des candidatures pour la présélection des compositeurs: 1er mai 2024

Clôture des inscriptions et date limite d'envoi des partitions composées pour l'académie: 15er juin 2024

Cost of the course:

310 euros (300 euros for teaching fees + 10 euros for membership of the Center Artistique Gustave Eiffel)

Accommodation: 140 euros (20 euros/night including breakfast)

Lunch service: 72 euros (12 euros/day)

Closing of applications for the pre-selection of composers: May1st, 2024

Deadline for registration and deadline for sending scores composed for the academy: June 15st, 2024

Brice Pauset (composition, clavecin)

Brice Pauset a étudié le piano, le violon et le clavecin puis la composition à Paris et Sienne (Italie). Boursier 1994 de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation puis stagiaire à l’IRCAM de 1994 à 1996, il s’est depuis entièrement consacré à sa carrière de compositeur, à l'enseignement ainsi qu’à l’interprétation au clavecin, au pianoforte, au clavicorde et au piano moderne de ses propres œuvres, éventuellement en relation avec le répertoire ancien. Sa musique couvre tous les genres avec ou sans électronique.


Il collabore régulièrement avec les plus importantes institutions musicales dans le monde entier. Ses œuvres sont régulièrement jouées par des solistes tels que Teodoro Anzelotti, Irvine Arditti, Ilya Gringolts, David Grimal, Nicolas Hodges, Salome Kammer ou Andreas Staier, ainsi que par le Arditti String Quartett, les ensembles Aventure, Lucilin, recherche, SurPlus, le Hilliard Ensemble, le Klangforum-Wien, l'Ensemble Intercontemporain, l'Ensemble Modern, le Freiburger Barockorchester et la plupart des orchestres radiophoniques allemands, suisses et autrichiens.


Il a été composer in residence lors de la saison 2004-2005 au Mannheimer Oper (Mannheim, Allemagne), puis de 2010 à 2020 à l'opéra de Dijon (France) et sera musicien en résidence à Metz (Arsenal-Cité musicale Metz) pour la saison 2021-2022.


Parmi ses dernières œuvres importantes figurent ses Exercices du Silence pour voix solo, piano et électronique (Festival d’Automne à Paris - Opéra de Paris - IRCAM), Dornröschen pour quatuor à cordes solo, deux chœurs et grand orchestre (WDR, Cologne), et le Kontra-Konzert pour orchestre classique et pianoforte solo (Kölner Philharmonie, Berliner Philharmonie, Konzerthaus Freiburg, Opéra de Dijon, pour le Freiburger Barockorchester et Andreas Staier).


Parmi ses prochaines œuvres figurent Cadastre pour ensemble et orchestre, Vertigo-Infinite Screen pour ensemble, électronique et images (avec le duo d'artistes vidéo Arotin&Serghei), Konzertkammer pour piano et orchestre, des pièces pour quatuor avec électronique, quatuor et orchestre, orchestre, ainsi que plusieurs projets d'opéra et une installation sonore autour du silence.


Il a fondé en 2017 avec la violoniste et compositrice Céline Steiner l'Académie des Cosmopolites, un ensemble de dimensions variables dont le répertoire couvre la musique du XVIème siècle à nos jours, avec une attention particulière aux instruments et aux sources historiques d'interprétation.


En soliste, il a donné une intégrale de l'œuvre de Louis Couperin (au clavecin et à l'orgue), de nombreux programmes donnant à écouter des œuvres rares de Johann Sebastian Bach, de ce dernier également l'Art de la fugue ou les Variations Goldberg. Franz Schubert fait également partie de son répertoire au pianoforte avec de nombreux concerts dédiés aux sonates, impromptus et moments musicaux. Il a joué également trois nouvelles œuvres pour pianoforte de trois de ses étudiants en octobre 2019 à la Hochschule de Freiburg.


Passionné de facture instrumentale, il constitue peu à peu une collection d’instruments parmi lesquels figurent des copies réalisées par les plus grands facteurs de notre temps (Christopher Clarke, Christoph Kern, Thomas Schüler, Anthony Sidey, Matthieu Vion), des instruments originaux (dont un pianoforte de Johann Fritz de 1810 et un clavicorde d’Arnold Dolmetsch) ainsi que des copies sortant de son propre atelier.


En 2008, Brice Pauset a été nommé professeur de composition à la Musikhochschule de Freiburg im Breisgau, où il habite depuis 2002. Son enseignement tisse des liens féconds entre musique, philosophie, politique, économie, arts, littérature et architecture. Il donne par ailleurs de nombreuses master-classes et conférences, notamment à Royaumont ou à l’IRCAM (France), Graz (Autriche), Madrid (Espagne) etc.


Il a été de 2012 à 2018 directeur artistique de l’Ensemble Contrechamps à Genève (Suisse) et a supervisé la programmation du festival Slowind 2017 à Ljubljana (Slovénie).


Sa musique est en dialogue permanent avec l’histoire passée et présente. Elle couvre tous les genres musicaux avec ou sans électronique. Ses aspects esthétiques, politiques, techniques et utopiques feront l’objet d’une publication avec le musicologue Ulrich Mosch, sous la forme d’entretiens et de textes analytiques, dans le cadre d'un portrait de sa musique aux Wittener Tage für neue Kammermusik 2021 de la WDR de Cologne.


Brice Pauset's initial musical studies took place in Paris and Sienna and included the piano, the violin, the harpsichord, and composition. From 1994 to 1996 he studied at the IRCAM (Paris). Since then he has divided his time between his composing career, teaching, and the performance of his own works, which are often related to earlier repertoires, on harpsichord and piano.

He collaborates regularly with the world's leading musical institutions and soloists including Teodoro Anzelotti, Irvine Arditti, David Grimal, Nicolas Hodges, Salome Kammer, and Andreas Staier, as well as the Arditti String Quartet, the recherche Ensemble, the Hilliard Ensemble, the Klangforum-Wien, the Freiburger Barockorchester, and many of the German and Austrian radio orchestras. 

He is currently working on the composition "Strafen", an opera for soloists, choir and orchestra after texts by Franz Kafka. Other works to be performed in the near future include "Kataster" for 14 soloists and orchestra, a quartet with electronics, and a cycle for chamber music after "Das Kapital" by Karl Marx.

Pauset is also fascinated by instrument building, and is in the process of acquiring an early keyboard instrument collection that includes copies made by today's greatest builders (Christopher Clarke, Anthony Sidey), original instruments, and copies he built himself. 

In 2008 Brice Pauset became professor of composition at the Musikhochschule in Freiburg-im-Breisgau, where he has lived since 2002. His courses forge links among music, philosophy, politics, economics, art, literature and architecture, and his extremely popular Hochschule seminars have been published since 2013. He also gives frequent master classes in Royaumont (France), Graz (Austria), and in Buffalo, NY.

From 2012 to 2019 he has been the artistic director of the Contrechamps Ensemble in Geneva.

Pauset's music creates an ongoing dialogue with past and present history.


Peter Tilling (direction, piano, violoncelle)

is a German conductor, cellist and composer.
At the Bayreuth Festival in 2011 he conducted "Tannhäuser" with great success, where in 2019 he conducted a concert with works by Wagner, Stockhausen, Boulez and Cage, and in the Corona year 2020 he directed the multimedia premiere of The Nibelung Loop by Simon Steen - Andersen.

He conducted symphony concerts with the Mozarteum Orchestra Salzburg, the London Philharmonia Orchestra and the Bavarian Radio Symphony Orchestra. He conducted operas at the Teatro Real (La Clemenza di Tito), at the Zurich Opera House (Die Frau ohne Schatten), at the Salzburg Festival (Madernas Satyricon, Sciarrinos Lohengrin), at the Opéra de Montpellier (Monteverdis Poppea), at the Staatstheater Nürnberg ( The Flying Dutchman, Krol Roger, Tosca, Turandot, Tristano and Isolde), at the Nederlandse Opera (Wolfgang Rihms Dionysos), at the Munich Biennale, at the Semperoper Dresden and at the Freiburg Theater (Hector Parra - Das geopfererte Leben UA).

At the Musica viva of Bayerischer Rundfunk he conducted parts of SATURDAY from Light by Stockhausen and conducted the world premieres of Wolfgang Rihm, Samir Amarouch, Birke Bertelsmeier and Mithatcan Öcal with the Ensemble Resonanzen, which he founded.

He also conducted the Ensemble Modern, the Ensemble recherche, the oenm Salzburg and the Collegium Novum Zurich.

He is also successful in the field of early music: he conducted Almira at the Handel Festival in Karlsruhe and worked with the Freiburg Baroque Orchestra.

As a cellist he passed the concert exam with Martin Ostertag in Karlsruhe and played with the Munich Philharmonic, the SWR Symphony Orchestra and the Ensemble Modern.

Numerous works are dedicated to him, for example "For Tilling" by Nikolaus Brass.

Chamber music partners are Konstantin Lifschitz, Tabea Zimmermann, Wen-Xiao Zheng, Yorck Kronenberg and Andra Darzins.

He was deputy general music director at the Nuremberg State Theater and also worked as an assistant to Nikolaus Harnoncourt, Sylvain Cambreling, Franz Welser-Möst and Thomas Hengelbrock.

He completed his conducting studies with Peter Eötvös in the concert exam course (Karlsruhe) and with Prof. Klaus Eisenmann (Mannheim).

As a composer, he received a sponsorship award at the Eisenach International Bach Composition Competition for his orchestral work “Affirm”.


Marie Vasconi (chant)

Après un premier prix de Harpe de la ville de Paris dans la classe de Frédérique Cambreling et une licence de Musicologie à La Sorbonne, Marie Vasconi intègre la classe de chant d’Ana Maria Miranda. Elle se perfectionne ensuite auprès de Michèle Command. Elle intègre ensuite l’Opera Studio de Rome en 2006 sous la direction de Renata Scotto et travaille parallèlement avec Romualdo Savastano Elle participe ensuite à de nombreuses productions en France et à l’étranger ( Compagnie Opéra éclaté, Opéra National d’Athènes, Grand Théâtre de Tunis, Lausanne, Montréal...)

Elle se produit parallèlement dans plusieurs formations de musique de chambre .
Ses qualités de musiciennes en font une interprète privilégiée de musique contemporaine, elle participe à de nombreuses créations en tant qu’interprète mais aussi improvisatrice.
En 2016, elle est choisie par Laure Prouvost ( Turner prize) pour une performance aux beaux arts de Paris. C’est le début d’une collaboration fructueuse pour les scènes d’art contemporain les plus prestigieuses telles que le Centre Pompidou, la London Frieze art ou la Whitechapelle Galery. Elle chante sur les tableaux de Nathalie Lepine en République dominicaine et les sculptures de Marie Luce Nadal et Eduardo Basualdo pour le musée des Abattoirs de Toulouse.
Pendant le confinement le musée des Beaux-arts de Picardie lui commande une série de vidéos et Le Grand Palais un live d’improvisationsur les œuvres de Franck Scurti. ( 15000 vues).
Elle tourne dans une douzaine de films pour la télévision et le cinéma.
Parallèlement à sa carrière de soliste elle enseigne dans les conservatoires parisiens depuis 2011, tout d’abord au conservatoire Gabriel Fauré et maintenant à Charles Munch et Hector Berlioz.


Olivier Pelmoine (guitare/théorbe)

Concertiste éclectique, Olivier Pelmoine s’est inventé un chemin personnel nourri de ses expériences multiples. Passionné par la guitare dès l’enfance, il joue du blues-rock dans ses Hautes-Alpes natales. Sa soif d’apprendre lui fait découvrir la musique classique, qu’il approfondit au Conservatoire de Dijon, avant de consacrer ses études supérieures à l’Ecole Normale et au Conservatoire National Supérieur de Paris où il obtient les plus hautes distinctions. 

Sa rencontre avec la violoniste Sara Chenal, avec laquelle il fonde le duo « Cordes et âmes » est déterminante pour ces deux interprètes : ils créent leur propre répertoire alliant œuvres intemporelles, transcriptions et créations, remportent ensemble le Concours International Mauro Giuliani à Bari en Italie, et enregistrent quatre albums sous le label Skarbo salués par la critique internationale : « Taïgo » (2007),« San Telmo » (2009), « Chansons populaires espagnoles » (2012), et « Piazzolla » (2022). 

Dédicataire de nombreuses œuvres, fruits de ses rencontres et échanges qu’il tisse avec les compositeurs actuels, Olivier Pelmoine enregistre également en solo « Opus Guitar » (2014), « Echo » (2018) et « La guitare de Maurice Ohana » (2022). 

En récitals, en duo ou en formations variées de musique de chambre, il s’est produit en France dans des salles prestigieuses (Cité de la Musique,Théâtre du Châtelet, Opéra Bastille, Salle Cortot, Salon des Invalides à Paris, au Palais des Papes d’Avignon, au Théâtre impérial de Compiègne, aux Basiliques de Vézelay et du Mont Saint Michel...) ainsi qu’à l'étranger (Suisse, Italie, Allemagne,Belgique, Indes, Japon, Philippines, Canada...). 

Directeur artistique du festival « Guitares à Dijon », il fonde en 2013 l’association « Cordes d’Or » afin de promouvoir en Bourgogne son instrument sous toutes ses facettes. 

Professeur titulaire d’enseignement artistique, il enseigne la guitare depuis 2009 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon, à l’Ecole Supérieure de musique de Bourgogne-Franche- Comté ainsi qu’en stages et masterclasses. 

Olivier Pelmoine joue les instruments (guitare baroque, romantique, moderne et théorbe) des luthiers Hugo Cuvilliez, Maurice Ottiger et José Miguel Moreno. Il est soutenu par les cordes Savarez. 



Virginie Tarrête (harpe)

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient un 1er Prix de harpe dans la classe de Marie-Claire Jamet et un 1er Prix de musique de chambre, elle effectue un cursus de perfectionnement avec Ursula Holliger à la Staatliche Hochschule für Musik de Freiburg im Breisgau.

Son répertoire s’étend de la musique ancienne à la musique contemporaine. Elle est régulièrement invitée à se produire dans de nombreux festivals internationaux. 

Soliste de l’ensemble Itinéraire puis du  Klangforum  de Vienne, et régulièrement invitée par les ensembles Recherche et Musikfabrik, Virginie Tarrête consacre une part importante de son activité d’interprète à la création. Elle a notamment enregistré la musique de Mark André, Franck Bedrossian, Luciano Berio, Brian Ferneyhough, Helmut Lachenmann, François Paris, Wolfgang Rihm, Wolfram Schurig, Charles Wuorinen.  Elle a été amenée à jouer  sous la direction de chefs tels que Pierre Boulez, Sylvain Cambreling, Peter Eötvos, Emilio Pomarico. Elle a fondé le duo HarPerc avec le percussioniste Laszlo Hudacsek.

Egalement intéressée par l’interprétation du répertoire ancien sur instruments d’époque, Virginie Tarrête a fondé le duo Sébastien Erard avec le pianofortiste Alain Roudier, avec lequel elle a notamment enregistré le répertoire du XVIIIème et du XIXème siècle . D’abord recrutée par l’ Orchestre Révolutionnaire et Romantique sous la direction de John Elliot Gardiner, elle se produit aujourd’hui avec les Talens Lyriques sous la direction de Christophe Rousset.

Elle est professeur de harpe au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon depuis 2008.

After studying the harp and chamber music at the Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris with Marie-Claire Jamet and Francis Pierre (diploma with distinction in 1992), she continued her training at the Freiburg University of Music with Ursula Holliger. Her repertoire ranges from early to contemporary music. As a soloist, she has been invited to perform at international festivals. In particular, she values the close collaboration with composers such as Mark André, Franck Bedrossian, Luciano Berio, Brian Ferneyhough, Herlmut Lachenmann, François Paris, Wolfgang Rihm, Wolfram Schurig and Charles Wuorinen in joint recording projects of their works. She has also performed with conductors such as Pierre Boulez, Sylvain Cambreling and Emilio Pomàrico. She has played with a number of renowned ensembles such as musikFabrik, ensemble recherche and Ensemble l’Itineraire. She became a member of Klangforum Wien in 2007. Together with László Hudacsek she founded the duo HarPerc in 2012 in order to develop the repertoire for harp and percussion. As a result of her interest in the interpretation of the early music repertoire on historical instruments, she founded the duo Sebastien Erard together with Alain Roudier (hammerclavier) with whom she performs works of the eighteenth and nineteenth century. She appears regularly with the Orchestre Révolutionnaire et Romantique conducted by Sir John Eliot Gardiner. Since 2008, Virginie Tarrête also teaches the harp at the Conservatoire Régional de Dijon.


László Hudacsek (percussion)

Le percussioniste László Hudacsek est né en 1967 en Hongrie et vit en Allemagne à Karlsruhe depuis 1993.
Il a joué en soliste avec l' Orchestre Symphonique de Berlin, l' Orchestre Bruckner de Linz, l' Ensemble Resonanz de Hamburg, l' Orchestre Symphonique de la Radio Slovaque, l' Orchestre de Chambre de Stuttgart sous la direction de James Conlon, Heinz Holliger, Péter Eötvös, Mauricio Kagel, Roland Kluttig, Zsolt Nagy, Karlheinz Stockhausen.

Il a obtenu son Diplôme de Concert avec la plus haute distinction en 1999 à la Staatliche Hochschule für Musik de Karlsruhe; il a étudié successivement la percussion à Debrecen avec József Vrana puis à Karlsruhe avec Isao Nakamura, ainsi qu' avec Péter Eötvös au sein de son ensemble pour la musique contemporaine.
De 1990 à 93, il a occupé le poste de percussioniste à l' Orchestre Symphonique de Pécs.

De 1994 à 2000, il a été l'assistant et le partenaire musical d' Isao Nakamura.

Il a joué avec de nombreux orchestres et ensembles, dont l' Orchestre de la Radio de Saarland, l' Ensemble Modern (Frankfurt), l' Ensemble Recherche (Freiburg), l' Ensemble Musikfabrik (Cologne), l' Ensemble Cologne, l' Ensemble Stockhausen, les Israeli Contemporary Players, le Klangforum Wien.

László Hudacsek a reçu les plus hautes récompenses de diverses compétitions et fondations, dont en 1994/96/98- les cours d'été de Darmstadt; en 1995-97- pour le projet "percussion, électronique et nouveaux médias", la bourse d'étude du Baden-Württemberg; en 1996- il a remporté le 13ème concours japonais pour vents et percussion à Tokyo; et en 2003- il a été invité comme artiste en résidence au ZKM de Karlsruhe pour la réalisation de la pièce pour vibraphone solo "Strahlen" de Karl Heinz Stockhausen.

Il a été invité comme interprète par différents festivals musicaux, dont les "Berliner Festwochen", la "Musik Biennale" et "März Musik" (Berlin), "Ars Musica" (Bruxelles), le Festival "Eclat" (Stuttgart), le Festival Melos-Ethos (Bratislava), la "Musik Triennale" (Cologne), "Ars Electronica" (Linz), le "Printemps de Prague", Schleswig-Holstein, la Tel Aviv Biennale, "Warsaw Autumn", "Wien Modern" (Vienne), Festival d ́Autumne à Paris.

Il s'est produit dans des salles de concert prestigieuses à travers l'Europe, l'Amérique et l'Asie, parmi lesquelles le Concertgebouw (Amsterdam), le "Konzerthaus" ainsi que la salle de concert de musique de chambre de la "Philharmonie" (Berlin), le Philharmonic Concert Hall et la WDR (Cologne), Elbphilharmonie (Hamburg), le I.C.A. (Londres), l'Auditorium Messiaen à Radio France (Paris), le Spanish Hall (Prague), le Mozarteum (Salzburg), la "Liederhalle" (Stuttgart), le "Konzerthaus"(Vienne), le Music Centre (Jerusalem), le "Museum of Art"(Tel Aviv), la Sala Cecilia Meirelles (Rio de Janeiro), le Bario Hall (Tokyo), le Alti Hall (Kyoto).

Il a fait de nombreuses créations, dont Births pour percussion solo et ensemble de Valerio Sannicandro (Cours d'été de Darmstadt), Mitschnitt de Jörg Mainka à la SDR à Karlsruhe, L ' Art Bruit de Mauricio Kagel comme assistant d' Isao Nakamura au Philharmonic Concert Hall de Cologne, Andere Räume de Robert HP Platz à la WDR à Cologne, Séraphin-Sphäre de Wolfgang Rihm avec l' Ensemble Recherche à la Philharmonie de Bruxelles, Rashomon de Shida Shoko à la Radio allemande de l'Institut culturel japonais à Cologne, STRAHLEN / RAYONS (pour vibraphone solo et électronique) de Karlheinz Stockhausen au ZKM à Karlsruhe.

Percussionist László Hudacsek was born in Hungary. He has been a soloist with the Berlin Symphony Orchestra, Bruckner Orchestra Linz, Ensemble Resonanz Hamburg, Slovak Radio Symphony Orchestra, Stuttgart Chamber Orchestra under conductors James Conlon, Heinz Holliger, Péter Eötvös, Mauricio Kagel, Roland Kluttig, Zsolt Nagy, Karlheinz Stockhausen...

He completed his Concert Exam with honors, and subsequently studied percussion in Debrecen with József Vrana and in Karlsruhe with Professor Isao Nakamura and Prof. Péter Eötvös in his ensemble for new music. From 1990-93 he was percussionist with the Pécser Symphony. From 1994-2000 he was an assistant and musical partner to professor Nakamura.

He has played with the Saarland Radio Orchestra, Ensemble Modern (Frankfurt), Ensemble recherche (Freiburg), Ensemble Muskfabrik (Cologne), Ensemble Cologne, Stockhausen Ensemble, Israeli Contemporary Players, Klangforum Vienna, etc.

László Hudacsek received top honors at various competitions and foundations, e.g.- 1994/96/98- Darmstadt Summer Courses; 1995-97- for the project "percussion and electronics -new media", the graduation scholarship of the state of Baden-Wuerttemberg; 1996- price winner of the "13th Japan wind and Percussion Competition - Tokyo; and 2003- guest artist at ZKM, for the realization of the vibraphone solo piece "RAYS "of Karl Heinz Stockhausen. 

Hudacsek was guest artist at several music festivals, including "Berliner Festwochen", "Music Biennale" and "Maerz Music" (Berlin), "Ars Musica" (Brussels), "Eclat Festival" (Stuttgart), Melos-Ethos Festival (Bratislava), "Music Triennale" (Cologne), "Ars Electronica" (Linz), "Prague Spring", Schleswig-Holstein, Tel Aviv Biannale, "Warsaw Autumn", "Wien Modern" (Vienna), Festival d´Autumne à Paris. 

He has appeared in prestigous concert halls across Europe, America and Asia, among others the Concertgebow (Amsterdam), "Konzerthaus" as well as the chamber music hall of the "Philharmonie" (Berlin), Philharmonic Concert Hall and WDR (Cologne), Elbphilharmonie (Hamburg), I.C.A. (London), Radio France: Messiaen Hall (Paris), Spanish Hall (Prague), Mozarteum (Salzburg), "Liederhalle" (Stuttgart), "Konzerthaus"(Vienna), Music Centre (Jerusalem), "Museum of Art" (Tel Aviv), Sala Cecilia Meirelles (Rio de Janeiro), Bario Hall (Tokyo), Alti Hall (Kyoto)...  

Premieres (selection): Valerio Sannicandro's Births for percussion solo and ensemble (Darmstadt Summer Courses), Jörg Mainka's Mitschnitt at the South German Radio Karlsruhe, Mauricio Kagel's L ' Art Bruit as Isao Nakamura's assistant in the Cologne Philharmonic Concert Hall, Robert HP Platz's Andere Räume at WDR Cologne, Wolfgang Rihm's Séraphin-Sphäre with Ensemble Recherche in the Philharmonie Brüssel, Shida Shoko's Rashomon at the Japanese Culture Institute Deutschlandfunk Cologne, Karlheinz Stockhausen: STRAHLEN/RAYS for one percussionist and 10-channel electronics in the ZKM Karlsruhe.


Céline Steiner (violon baroque et moderne, viole d'amour)

Née à Baden-Baden dans une famille franco-allemande, Céline Steiner débute très jeune l’étude du piano puis du violon et s’intéresse à la composition dès son enfance- suivant son souhait d’être une musicienne accomplie.

Sensible aux rapports entre l’aspect matériel et acoustique de la musique, l’écriture de la musique et son aspect métaphysique et l’influence de la vocalité dans la musique instrumentale elle s’intéresse aux instruments et aux conditions historiques de l’interprétation du répertoire.

Parmi ses rencontres décisives elle compte ses professeurs Wolfgang Roccor (orchestre de la SWR Baden-Baden/ Freiburg), Anne-Katharina Schreiber (Hochschule für Musik de Freiburg), Stéphanie Pfister (Conservatoire de Strasbourg) pour le violon baroque ainsi que des master-classes avec entre autres le Trio Jean-Paul, Melise Mellinger, Clemens Merkel, Sigiswald Kuijken, Stephan Schultz, Peter Kooij, Odile Edouard et Leila Schayegh. Son intérêt tant pour la musique ancienne que pour la musique contemporaine lui permet de participer à des projets avec Les Goûts Réunis à Nanterre, Génération baroque du Parlement de musique de Strasbourg, l’Académie de l’ensemble recherche et du Freiburger Barockorchester, Impuls Festival Graz, l’Ensemble Contrechamps et Collegium Novum Zürich. Avec son propre ensemble « L’Académie des Cosmopolites » qui combine volontairement des programmes historiquement informés avec de la musique contemporaine elle se produit dans des lieux tel que le festival Slowind à Ljubljana et l’opéra de Dijon.

La composition la requiert parallèlement à son activité d’interprète. Après des cours privés auprès d’Isabel Mundry et une Académie du Landesmusikrat Baden-Württemberg avec Helmut Lachenmann, elle étudie la composition à la Hochschule für Musik de Freiburg (Allemagne) avec Brice Pauset ainsi qu’au CNSMD de Paris avec Frédéric Durieux. Ses pièces ont, entre autres, été jouées dans le cadre des Donaueschinger Musiktage, au Slowind Festival à Ljubljana, par l’ensemble recherche, par l’ensemble Surplus, par l’orchestre de la Musikhochschule Freiburg et au théatre de Freiburg.

Elle obtient des commandes de la Philharmonie de Paris, du Festival de Witten de la WDR et de l’opéra de Dijon.

Elle a reçu les bourses du Richard-Wagner-Verband ainsi que du Cusanuswerk.


Vincent Royer (alto)

(born 22 January 1961) is a French violist and composer.

He gives concerts worldwide as a soloist and chamber musician. He gives master classes, is a member of various ensembles and teaches as professor for chamber music at the Royal Conservatory of Liège.


Born in Strasbourg, Royer first studied piano with the concert pianist and Schumann interpreter Hélène Boschi. At the age of 13 he switched to the viola and received lessons from Claude Ducroqc.

As a scholarship holder of the Ministry of Culture in Paris, he passed the State Music Teacher Examination in 1987 and received his degree in the main subject viola at the Hochschule für Musik Freiburg. He obtained his diploma in 1989 at the Hochschule für Musik und Tanz Köln, also majoring in viola. He studied with Ulrich Kochin Freiburg, Rainer Moog in Cologne and Serge Collot in Paris.

After his studies he founded together with the Brazilian pianist Paulo Álvares the group ALEA - an ensemble for collective musical composition and Improvisation.

In 1991 he was awarded the 'Prix Xenakis de Paris' as part of the 'Lucero Festivals'.

In 1995 he received a scholarship from the French Ministry of Culture as Artist in Residence at the Bourse Lavoisier artist and residence at the 'Banff Centre for the Arts' in Canada.

From 1995 to 2009 Royer gave master class at the 'Académie d’été de Jeunesses Musicales de Croatie' in Grožnjan. From 2003 to 2009 he taught at the Conservatoire royal de Mons [fr] and at the Royal Conservatory of Liège. In 2009 Royer made the first recording of Horațiu Rădulescu's complete works for viola. The professional journal Crescendo awarded the recording with the highest rating.

From 2007 to 2009 Royer taught in workshops at universities in Chicago, Los Angeles (California Institute of the Arts and University of California, Santa Barbara) and Brüssel.

In 2008 Royer won the Coup de Cœur of the Académie Charles Cros. The prize is awarded by the Académie Charles Cros. It is regarded as the French equivalent of the US-American NARAS, which awards the Grammy Awards annually. The award went to two recordings, the CD Didascalies with works by the composer Luc Ferrari released in 2007 and the CD Lignes with chamber music works by Jean-Luc Fafchamps.

Didascalies, which was made together with the Belgian pianist Jean-Philippe Collard-Neven, is considered by experts to be a reference for Ferrari's music. The recordings were also highly acclaimed in the specialist press. Thus the French music magazine Le Monde de la musique awarded the highest mark for Lignes.

Three years later he received the Coup de Cœur again. This time for the album Giacinto Scelsi Volume 9: The Works for Viola, which includes works for viola and voice by the Italian composer and poet Giacinto Scelsi from 1955 to 1964.

In 2010 he gave together with Alex Waterman a master class for the American Federation of Composers at the International House Philadelphia.

Since 2010 Royer is also professor for chamber music at the Conservatoire Royal de Liège in Belgium.

In 2013 he gave further master classes at the Hochschule für Musik und Tanz Köln, in 2014 at the Musik-Akademie der Stadt Basel, in 2015 at the Viola Moderna Festival at the Folkwang Universität and the same year at the Conservatoire de musique du Québec à Montréal.










TEXT :

APPLICATION FORM - 2024


First Name :

Family Name :

Date of birth :

Place of birth :

Address :

Phone :

Mailaddress :



Studies (C.V.):



For composers only : send scores/recordings of 2 pieces, and a short description of the piece you are planning to write for the Academy (instrumentation, project...) until 01.05.2024.


Accomodation :

I will get the accomodation with breakfast provided by the Academy => yes / no

I care on my accomodation myself => yes / no


Meals :

I will get the lunch provided by the Academy => yes / no


I agree with the rules of the Academy and transfer the fee until 01.06.2024 to the following account :


FR7610278025780002056650164


Date, sign :